Si j’avais un couteau

Donne ta pomme, je vais te l’éplucher.

 

 

Chanson d’origine : « Si j’avais un marteau » de Claude François
Sujet : Higurashi no naku koro ni
Paroles : Brian Gisborn

/!\ ATTENTION /!\
Cette parodie comporte des spoilers. Ne l’écoutez et/ou ne lisez les paroles que si vous avez vu/lu Higurashi no naku koro ni ou que les spoilers ne vous dérangent pas.

À la base, cette parodie est faite pour être chantée par Rena, Shion et Rika. Mais Brian n’avait pas de voix féminine sous la main, alors il a fait le chant lui-même. Pour le réalisme du role-play, on repassera.

 

Paroles

Super psycho, super psycho, super psycho

Si j’avais un couteau
Je couperais le jour
Je couperais la nuit
J’y mettrais tout mon cœur

Pour tuer ma grand-mère
Et torturer le maire
J’achèverais Kei-chan, Rika, ma sœur et Satoko
Wowo, je sèmerais le malheur

Super psycho, super psycho, super psycho

Si j’avais une hache
Je hacherais le jour
Je hacherais la nuit
J’y mettrais tout mon cœur

Pour chercher des babioles
Et foutre les chocottes
USODA !
Je hacherais ma belle-mère, et l’oncle à Satoko
Wowo, je sèmerais le malheure

Super psycho, super psycho, super psycho

Si j’avais un Nipah
Nipah !
Je niperais le jour
Je niperais la nuit
J’y mettrais tout mon cœur

À chaque fois que je crève
Pour alléger vos peines
J’enchanterais les mecs, les memes, Rena et Satoko
Auauau ! C’est Hanyuu qui dit ça

Super psycho, super psycho, super psycho

Si j’avais un couteau
Et si j’avais une hache
Si j’avais un p’tit Nipah à placer
Je ferais des geeks heureux
Nipah !

Je ne voudrais rien d’autre
Qu’un couteau, une hache et un Nipah
Pour l’amour de mes fans, avec Hanyuu et Satoko
Wowo, je ferais du fanservice
Hau !

C’est le couteau de la rage
C’est la hache de l’anxiété
Mais le Nipah, c’est pour vous plaire, très chers otakus solitaires
Wowo, je sèmerais le malheur
Pour faire votre bonheur
Si j’avais un couteau

Si j’avais un couteau

 

Chanson « Si j’avais un couteau » © JMF. La chanson originale Si j’avais un marteau appartient à Claude François et à ses producteurs. Parodie non-lucrative.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*