Les Weeaboos

 

Chanson d’origine : « Les Bobos » de Renaud
Sujet : les weeaboos
Paroles : Brian Gisborn

Le terme « weeaboo » est une expression péjorative pour désigner les fans de pop culture nippone un peu trop extrêmes, au même titre que les appellations « otaku », « neet », « hikkikomori » (pour les fans Japonais qui restent cloîtrés chez eux) ou « kikoojap » (pour les fans occidentaux envahissants ou ceux qui s’autoproclament « otaku » en ne connaissant que les mangas les plus populaires).

Dans cette parodie, Brian dresse un portrait un peu cliché du « weeaboo » de base, l’otaku bien chelou que l’on peut trouver sur les réseaux sociaux et dans les conventions, tout en remettant en question sa propre passion pour la japanime.

 

Paroles

On les appelle « les otakus »
Ou bien « weeaboos » pour les victimes
Dans les chants d’Hatsune Miku
On les retrouve à chaque rime

Ils sont une nouvelle vague
Après les wesh et les emos
Pas loin des geeks, et quand ils draguent
9 fois sur 10, prennent des rateaux

Sont un peu artistes, c’est déjà ça
Mais les mangas, c’est leur créneau
Ils écrivent des fanfics parfois
Et font du sale sur leurs héros

Les weeaboos, les weeaboos…
Les weeaboos, les weeaboos…

Ils vivent dans les petits quartiers
Cachent leurs goûts quand sont à l’école
Ils ont du mal à s’assumer
De peur de se faire traiter de mongol

Sont des personnes bien cultivées
Qui ont vu Bible Black à 12 ans
Qui vont sur Facebook s’affirmer
Dans des posts parfois malaisants

Ils font du cosplay de temps en temps
Mangent des sushis du congélo
Roulent en vélo mais le plus souvent
Préfèrent se déplacer en métro

Les weeaboos, les weeaboos…
Les weeaboos, les weeaboos…

Ils lisent Coyote et AnimeLand
Ont des posters de Madoka
Leur livre de chevet est sûrement
Écrit par Eichiro Oda

Vivre au Japon, c’est leur projet
Car chez eux, ils se sentent pas bien
Matent leurs shows en VOST
Car la VF, franchement ça craint

Ils ont une copine en 2D
Les vraies meufs, c’est pour les blaireaux
Sauf pour les courses et les corvées
Et de temps en temps, une ‘tite sodo

Les weeaboos, les weeaboos…
Les weeaboos, les weeaboos…

Ils écoutent sur leurs téléphones
Des idols toute la journée
Ou du Maximum The Hormone
Et des openings d’animes

Ils aiment les traps et se demandent
Si ça ne les rendra pas gays
Quand ils voient une loli ils bandent
Même s’ils ont honte de l’avouer

Ils regardent le Chef et Luccass
Sur YouTube dans leurs vidéos
Ils surclassent leur meilleur manga
Entre One Piece et Naruto

Les weeaboos, les weeaboos…
Les weeaboos, les weeaboos…

Ils achètent leurs fringues chez H&M
Ou Kiabi s’ils sont trop gros
Les génériques honnêtes ils les aiment
Pour le bien des oreilles, je dis bravo

Ils aiment beaucoup se retrouver
Sur les stands de Japan Expo
Où ils vont bien sûr se ruiner
Dans des goodies à 100 euros

Ma plume est un peu assassine
Pour ces gens que je connais trop
Par certains côtés j’imagine
Que je fais aussi partie du lot

Les weeaboos, les weeaboos…
Les weeaboos, les weeaboos…

 

Clip

Chanson « Les Weeaboos » © JMF. La chanson originale Les Bobos appartient à Renaud et à ses producteurs. Parodie non-lucrative.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*